Accueil > Vous êtes locataire > Votre arrivée > L’assurance habitation

L’assurance habitation

L’assurance habitation : une obligation

L’assurance habitation est obligatoire pour tous. La loi vous y oblige, ainsi que le contrat de location que vous avez signé avec nous.

Votre assurance doit impérativement vous couvrir pour les dommages causés à vos voisins ou à l’immeuble, que ce soit par incendie, explosion, dégâts des eaux, dommages électriques ou toute autre cause.
Vous devez également souscrire une garantie « responsabilité civile ». Cette assurance paiera les dommages causés accidentellement à autrui par vous-même, votre conjoint, vos enfants et même par un animal ou un objet vous appartenant.
Il est également prudent de vous assurer contre les risques de vol, de bris de glace et pour votre mobilier. Les contrats multirisques habitation proposés par les assureurs couvrent généralement tout ce qui est nécessaire pour garder l’esprit serein.

En cas de sinistre (dégât des eaux, incendie, explosion ou autre), vous pourrez être tenu pour responsable des dommages causés à l’immeuble, ou à des tiers, même en votre absence. Etant assuré, c'est votre assureur qui remboursera les dommages. Par ailleurs, si vos propres biens sont endommagés, vous serez indemnisé.

L’assurance habitation : l’attestation annuelle

Vous devez être en mesure de fournir une attestation d’assurance le jour de la signature du bail.

Par ailleurs, chaque année, vous devez pouvoir justifier que vous êtes bien assuré pour votre logement, et notamment pour les risques locatifs. Vous devez nous adresser une attestation d’assurance tous les ans, à la date d’anniversaire de votre contrat. L’absence de fourniture de ce document est une des conditions de résiliation de votre bail.

Que faire en cas de sinistre ?

En cas de sinistre, de quelque nature qu’il soit (incendie, dégât des eaux ou tout autre accident), prévenez le plus rapidement possible :

Votre bailleur

Votre assureur, dans un délai maximum de 5 jours ouvrés (2 jours ouvrés en cas de vol)

N'oubliez pas que vous devrez fournir la preuve des dommages. Ne jetez donc pas les objets détériorés et rassemblez tout ce qui peut justifier de la valeur des biens disparus ou détériorés (factures, certificats de garantie, photos, etc.).